Yume Densetsu

La légende d'un rêve...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Staff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiyô Kashiwa
Impératrice de Songelia
Impératrice de Songelia
avatar

Féminin Nombre de messages : 374
Age : 23
Espèce : enchanteresse
Âge (dans le jeu) : 17 ans
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Staff   Ven 28 Avr - 23:01

Voici les présentations types dont vous pouvez vous inspirer ^^


Dernière édition par le Lun 12 Juin - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumedensetsu.kanak.fr
Shiyô Kashiwa
Impératrice de Songelia
Impératrice de Songelia
avatar

Féminin Nombre de messages : 374
Age : 23
Espèce : enchanteresse
Âge (dans le jeu) : 17 ans
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: ...   Sam 29 Avr - 0:33

vous concernant:

Pseudo ou surnoms: Alqüa, Asterix zerezzer
Âge: ... neko

concernant votre perso

Avant de s'endormir:

Nom*: Anderson
Prénom*: Alice
Physique*: Jeune adolescente, Alice paraît bien plus jeune qu'elle ne l'est réelement et passerait facilement pour une fille de treize ans. Plutôt petite pour son âge, elle se contente d'un mètre soixante qui lui suffit amplemant car les compexes ne sont pas de mise en son esprit. Plutôt fluette, elle masque à la perfection ses quelques rondeurs qui lui confèrent un certain charme, conjugués à son allure vive voir fébrile. Le ovale parfait de son visage est quelque fois gaché par les nombreuses mèches de cheveux rebelles venant se placer à leur guise devant le front de leur propriétaire. Laquelle semble peu s'en soucier et ne les remet à leur place qu'en cas de forte concentration. Les grands yeux ronds et bruns de la jeune femme semblent souvent voilés par un rêve et son visage lui même démontre à la perfection le caractère rêveur et lunatique d'Alice. http://img327.imageshack.us/img327/8448/uniform1122vx.png
Caractère*: Timide et espiègle, elle offre un attendrissant mélange d'injénusité et de malice. Curieuse et vive, elle a le coeur sur la main et un imaginaire fourmilliant d'idées merveilleuses. Malicieuse, elle aime jouer des tours innocents aux gens. Sans pour autant être totalement ignorante ou stupide, car au contraire Alice est particulièrement vive d'esprit et d'un naturel fier, dominant. Elle peut sembler particulièrement stoïque car mise à part une certaine rêverie voir un momentané sadisme, le visage d'Alice laisse peu paraître d'émotions et elle même est consciente de se sentir peu atteinte par ce qui l'entoure. De cette façon, il lui est partiquement impossible de verser une larme ou de rire de bon coeur.
Âge*: 17 ans

Pendant le jeux:

Nom*: Kashiwa
Prénom*: Shiyô
Âge*: 17 ans
Physique*: Petite et uniformément svelte, Shiyô dispose d'une allure gracieuse et élégante renforcée par son aspect vif et souple. Les mouvements de son corps sont constammants étudiés, calculés et extrèmement gracieux; chacun de ses pas ressemble à une danse, chacune de ses paroles un poème, chacune de ses larmes un océan de douleur. La souveraine se contente d'un petit mètre soixante et d'un poids proportioné à sa taille, c'est à dire digne d'un moineau. Son allure fluette et délicate lui confère une apparence fragile qui inspire la protection et la douceur. Sa frêle silhouette semble telment vulnérable qu'on pourrait au premier regard la dépeindre comme une poupée de porcelaine prête à se briser au moindre mauvais geste. Aussi étrange que cela puisse paraître, ses fines mains pâles et fuselées constituent sa première et meilleure arme: en effet, ses ongles nacrés ont la capacité de s'étirer en de longues lames tant perçantes que tranchantes et ce d'un simple geste. Son visage fin et expressif est encadré de longs cheveux raides et soyeux descendants en une cascade en battaile jusqu'au bas de ses chevilles, ou, plus souvent, rattachés en un catogan masculin et laissant libres sa chevelure sur les devants, donnant l'impression qu'elle porte les cheveux bien plus courts. D'une couleur violette sombre, ils comportent de multiples reflets bleus ou argentés qui accentuent la couleur pêche de sa peau. Celle-ci est lisse et colorée ce qui lui confère une apparence douce et joviale et dégage un certain aspect exotique. Les traits fin de son visage angélique sont minutieusements dessinés, lui accordant une large expressivité. La sombre couleur de ses grands yeux est difficilement définissable : artistique mélange de bleu nuit piqueté de noir et d'argent, ils semblent à deux saphirs étincelants. De forme oblongue, ils pétillent d'une étrange lueur indéfinissable dégageant mystère et intelligence. La couleur limpide et sombre de ses prunelles forme un ensemble tant fascinant que charmant avec ses longs cils noirs ombrageant ses joues hâlées. Elle dispose d'un nez fin et discret et de lèvres fines mais attirantes d'une couleur de nâcre. Le sceau royal cicatrisé son front apparaît comme un symbole finement dessiné, scelant les pouvoirs de l'impératrice dans son corps. Il n'est que très peu visible sous les cheveux rebels de Shiyô qui viennent sans cesse se placer sur son front. Son corps est harmonieux et enjolivé par des formes avantageuses et bien dessinées, tranchant avec son aspect innocent et enfantin. Renforçant son allure sensuelle, elle adopte en général des vêtements ceintrés et courts de couleur vive, mettant en avantage les galbes et les formes de son corps. Shiyô apprécie tout autant les parures royales qu'elle adopte souvent que les vêtements modernes de n'importe quelle adolescente.
Caractère*: De l'ancien caractère enjoué et rieur de Shiyô, il ne reste que des traces étouffées. Tandis que du temps où elle n'était que princesse elle a toujours gardé une personnalité optimiste et prompte à ne voir que le bon côté des choses, la mort de son père et sa nommination au poste royal ont altéré radicalement sa façon d'aborder l'existance. Le sentiment d'abandon et la peur que lui inspirait ce nouveau pouvoir l'ont rendue plus mature, plus secrète, également. Oh, surement possédait-elle déjà ces traits de caractère, mais la tournure qu'ont pris les évènements n'ont fait qu'atiser ses aspects durs et orgueilleux. Non pas que les défauts la dominent,mais son nouvel aspect offre un contraste surprenant avec la jeune princesse pleine de vie qu'était autrefois Shiyô. Une certaine jalousie s'est emparée d'elle, étrangement, elle enviait aux premiers temps presque cruellement les jeunes filles roturières pour leur liberté, mais la maturité l'a gagné avec le temps et de cette nouvelle impératrice agressive est née une jeune femme vertueuse. Son sens de la justice et de l'impartialité lui sont aujourd'hui grand atoût, de même que sa douceur et son indiscutable entêtement. Sous ses traits royaux vie toujours la jeune princesse, cela ne fait aucun doute car la personalité pure et douce de l'impératrice n'a plus évolué, pas plus que sa fougue et son impulsivité neturelle. Aujourd'hui tolérente et humaniste, elle ne supporte pas pour autant le moindre affront. Passionée et audacieuse, elle est franche tout en restant diplomate ou peut, à l'inverse, être particulièrement violente verbalement bien que cela reste de l'ordre de l'exeption car la riche éducation de la jeune femme a en partie eut raison de son impulsivité. Tant intelligente que maligne, Shiyô agit en général avec une vivacité et une lucidité qui la mènent bien souvent à la victoire. La haine de Shiyô peut l'emporter très loins, pourtant elle a le pardon facil ce qui est plutôt une bonne chose car sa puissance magique n'est pas très rassurante lorsque l'on a à dos. Shiyô possède un caractère étourdi et il semble parfois qu'un fossé nous sépare d'elle; souvent la tête dans les nuages ou le nez plongé dans ses romans d'aventures, elle est difficilement cernable et suscite souvent la fascination. Timide, elle masque le plus souvent ses peurs et ses souffrances sous un voile, qui sais, peut-être pour n'inquiéter personne. Désormais bien seule face à son pouvoir, elle se sent très souvent délaissée mais ne l'avouerai jamais, son orgueil l'en empêchant. Signe particulier, elle à une irreversible phobie des rongeurs.
Pouvoirs:
*Résurection
*Peut étirer ses ongles en cinq sortes de lames organiques ( dans le genre de Lust si vous voyez... )
*Contrôle de la matière et de la gravité, par extension de la météo
*Diverses pratiques magnétiques ( télékinésie, hypnose, empathie... )
*S'élever à quelques centimètres du sol
Race*: enchanteur
Arme(s):
*fleuret
*éventail ( mdR certains comprendront... )
Note: Shiyô se sert néammoins beaucoup plus souvent de ses ongles qu'elle peut durcir et étirer en cinq lames tranchantes et perçantes.
Histoire (min 5 lignes)*:
"- Laissez moi... la voir..."


La voix de la souveraine était faible, rauque. Comme sous l'emprise de la mort. Les mains tremblantes, elle souleva le nourisson hurlant à pleins poumons, le front ensanglanté par une blessure à la forme symbolique. Un symbole scelant définitivement le destin de la fillette. L'oeil terne et vitreux de la reine embrassa le nourisson tout en le berçant doucement, aténuant immédiatement les pleurs du bébé. Puis la dernière lueur habitant encore le regard mourant de la souverain s'éteint, et l'emprise de ses mains se défit. Comme une bougie que l'on souffle, la souveraine émit son dernier souffle. Dans ses bras, l'enfant se tût.


"- Mélisse! Regardes! Tu le vois?"
"- Mais de quoi parles-tu, chérie?"


La jeune princesse montrait avec insistance un nuage dans le ciel, tout en tirant sur la manche de sa courtisanne qui riait devant l'obstination de ce petit bout de fille. A peine âgée de trois ans, la fillette tenait fermement debout et s'acharnait à pointer de son petit doigt potelé un nuage qui, prétendait-elle, avait la forme d'un chat.

"- Ah... Oui, je le vois. Maintenant rentrons, ton père va s'inquiéter!"
"- Oh..."


A l'âge de trois ans, la jeune dauphine faisait déjà preuve de toute la malice et la générausité dont une enfant était capable et personne ne doutait de la magnifique reine qu'elle ferait plus tard, surtout pas sa nourrice, Melissa. Femme d'une trentaine d'années au visage en coeur et aux yeux intelligents, elle aurait pu passer pour la mère de l'enfant si personne n'avait connu le décès de l'ancienne souveraine.

"- Qu'est-ce que vous dites? Dites le moi! Que... Père est... NON!"

La porte claqua et les courtisannes restèrent, échangeant des regards lourds tandis que, derière la cloison, s'élevaient les sanglots de la nouvelle souveraine.
C'était finit. Elle avait perdu son dernier parent... Elle était orpheline, désormais... Pourquoi? Pourquoi? Cette question résonnait sans cesse dans l'esprit de la jeune reine. Mais ces "pourquoi" auraient put continuer à rebondir éternelement sur les paroies de son esprit sans jamais trouver de réponses...

Parfois la vie se montre injuste, des fois même cruelle. Mais ce fut le premier réel désastre que lui joua l'ingratitude des aléas du destin. Le plus souvent, nous masquons nos douleurs par un voile. Un voile léger que l'on nomme généralement résignation, et notre jeune dauphine dut s'y soumettre. C'est ainsi que son couronnement eut lieu, deux semaines plus tard, alors que le peuple pleurait le souverain disparu et chantait la naissance d'une nouvelle étoile.
"Le vrai courage, c'est de continuer à avancer, quoi qu'il arrive." Ce fut avec dans le coeur les paroles de son père que l'impératrice commença son règne.
Situation actuelle*: souveraine de l'empire
Compagnon(s): Emikos

Concernant votre compagnon

Prénom: Emikos
Race: yokaï ( bakeneko )
Phisique: Emkos peut vaguement ressembler à un chat noir, disposant de larges oreilles de lapin bélier et de pattes de coq. Sa queue est celle d'un serpent et ses yeux sont ronds et roses, dépourvus de pupille.
Description: Goinfre et boudeur, Emikos est plutôt distrayant, malgré ses sauts d'humeur. Surnommé "Grognasse" pour sa nette tendance à bouder les caresses et grogner après quiconque ferait un geste de travers à moins d'un mètre de son assiette. Simple d'esprit, il ne comprend absolument pas pourquoi sa maîtresse le dit stupide.


Dernière édition par le Mar 11 Juil - 23:35, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yumedensetsu.kanak.fr
Esys
Enfant illégalement gâté
Enfant illégalement gâté
avatar

Féminin Nombre de messages : 155
Age : 23
Espèce : I-Children
Âge (dans le jeu) : Neuf ans
Date d'inscription : 29/04/2006

MessageSujet: Esys, la petite fille des étoiles.   Lun 10 Mar - 21:39

Vous concernant

Prénom : Lili
Pseudo : Lili, Esys, Esynn, Esfir, Azez, Azew, Aeryz, ... Enfin toussa x___x"

Concernant votre perso
Avant de s'endormir



Nom : Neuilly
Prénom : Alice
Âge : 10 ans

Petit fillette blonde d'un mètre 35, Alice a tout pour plaire. Elle possède une paire de magnifiques yeux bruns noisettes couplé à une chevelure d'or digne d'un ange qu'elle coiffe souvent en deux petites couettes. Elle ressemblerait presque à une magnifique poupée kawaii si elle n'avait pas cette détestable habitude de s'habiller en paysanne aventurière, vêtue d'une jupe en jeans et d'un petit dessus de coton.

Sociale et bavarde, Alice a beaucoup d'amies et passe tout son temps à l'école à parler sans arrêt. En dehors, elle est plutôt sauvage, préférant passer sa journée à courir les hectares de champs et de forêts que possède sa grande mère que de lire un livre ou regarder la Tv. Plutôt désobéissante, elle est très têtue et n'en fait souvent qu'à sa tête, ignorant l'avis des autres pour foncer droit devant. Elle n'a pas peur du danger, et rien ne l'impressionne.

Son nom est Alice Neuilly. Elle est née un doux matin d’été, dans un bel hôpital limogien, en provoquant son premier assassinat, involontaire, celui de sa mère. Son père, petit homme chétif et solitaire, ne se remettra jamais de la mort de sa bien aimée et préfèrera confier son enfant à sa propre mère afin de ne pas avoir à supporter le regard d'un si jeune être pourtant déjà criminel. Alice passera donc l'entièreté de son enfance entre les champs et les forêts du milieu de la France, s'imaginant un univers fantastique rempli de fées, d'elfes et d'anges comme ceux que lui raconte chaque soir sa grand-mère. À six ans, elle rentre enfin à l'école, où elle rencontre l'amour de sa vie : Jonathan. Il est mignon, gentil ... Mais terriblement timide. Alice lui fera découvrir son univers, et lui apprendra à vivre comme un vrai Robinson parmi les autres. C'est son meilleur ami et, entre eux, c'est à la vie à la mort, pour toujours. Ils comptent même se marier plus tard, mais chuuut, c'est un secret.

Pendant son sommeil



Nom : Lien
Prénom : Esys
Âge : 9 ans

Physiquement, on donnerait facilement sept ans à Esys tant elle est petite et maigre. Il faut avouer qu'un mètre vingt-trois pour vingt kilos, c'est peu pour une gamine de neuf ans. Sa petite taille et ses grands yeux cuute lui donnent un véritable petit air de poupée kawaii, malgré le fait qu'on soit aux premiers abords choqué par la couleur des yeux de la petite fille; D'un beau rouge carmin, ils sont toujours figé en une systématique expression neutre tirant vers le mépris et l'étonnement. Ornés de fins cils et de doux sourcils, leurs couleurs peut néanmoins passer inaperçue quand Esys rougit; Quand cela se produit, elle fige son visage, et ses fines lèvres ainsi que son nez retroussé deviennent encore plus invisibles qu'avant. La description du visage de la gamine serait presque complet si l'on omettait de décrire cette mystérieuse trace qu'elle possède sur le front; Un triangle bleu sur la pointe, appuyé sur deux autres plus petits triangles sur leur base. Même ses parents ne sauraient lui dire d'où vient cette trace puisqu'ils ne le savent pas eux-mêmes. Petit visage kawaii pour coiffure de poupée : Esys possède une jolie tignasse vert d'eau virant vert le bleu turquoise voire blanc, qu'elle ne prends jamais la peine de coiffer. De cette masse chevelue sortent trois tresses de longueurs différentes, qu'elle chipote régulièrement. Pour terminer ce portrait enfantin, ajoutons qu'Esys s'habille souvent de blanc ou de gris, cachant ses ailes de déchue sous une cape de toile qu'elle rabat sur sa tête.

L'habit ne fait pas le moine, dit-on, et l'expression trouve sa confirmation en la personne d'Esys. Elle qui paraît si calme, si attentive et délicate, et surtout si kawaii, est en réalité une petite gamine têtue, insolente et particulièrement intelligente -Qui a dit que les poupées étaient intelligents ? :3. Pour son âge, Esys fait preuve d'un caractère plutôt bien trempé, n'hésitant pas à répondre à des personnes plus importantes qu'elle. Il faut dire qu'elle en a vu d'autre, et qu'elle a apprit à se jouer de la vie avant que la vie ne se joue d'elle. Elle obtient toujours ce qu'elle veut, sauf quand elle a affaire à plus fort physiquement qu'elle. À ce niveau-là, elle craint un max : à l'exact opposé de son caractère de démone, son endurance est équivalente à celle d'une poupée kawaii sans défenses et elle a souvent du mal à faire face à certaines personnes. Néanmoins, ses couteaux l'aident à se défendre, mais une fois désarmée, Esys se retrouve vite à terre. Pour combler sa déficience physique, elle a non seulement ses armes et ses pouvoirs peu utilisables mais également son sens de la logique hors du commun et son agilité étonnante.

L'histoire d'Esys pourrait se résumer à une suite d'événements perturbants et catastrophiques si cela ne ressemblait trop aux désastreuses aventures des orphelins Baudelaire et que les règles n'imposait pas que celle-ci fasse quinze lignes. Aussi, je pense commencer par le début : la conception foireuse et hérétique d'Esys.
Cela fait désormais deux mois qu'Arémis vient tous les soirs dans ce pub, voir toujours la même danseuse faire son show pour le plus grand plaisir des mâles. Deux mois qu'il la regarde avec envie et passion se déshabiller et se dandiner amoureusement sur scène. Deux mois qu'il la désire plus que tout. Le spectacle fini, il sort du pub, et fait le tour de celui-ci. Il défonce la sortie des artistes, pénètre en furie dans les coulisses, intercepte un homme et lui demande où se trouve sa belle. Il se rends chez elle, ouvre grand sa porte et tombe à ses pieds.
« Eloïse .. Je t'aime. »
Quand un homme débarque en furie dans votre loge alors que vous êtes totalement nue, qu'il tombe à vos pieds, que vouez découvrez que c'est ange et qu'il dit vous aimez, il y a de quoi être surpris. Néanmoins, c'est ainsi qu'ils se retrouvèrent, à peine une poignée de minutes plus tard, à concevoir Esys. Tout le monde sait qu'il est interdit pour les anges toute forme d'amour charnel, et cette union a pourtant eu lieu. Pensant au début s'être protégée contre des problèmes, Eloïse se rendit pourtant compte par la suite qu'elle était réellement tombée enceinte. Le fait seul qu'elle et Arémis aient couché ensemble suffirait à les faire tuer; ils décidèrent donc de fuir loin de là. Plusieurs mois plus tard, dans un hôtel miteux, perdu au fin fond du monde, naquit Esys. Il ne fallut pas deux semaines à l'enfant pour provoquer sa première catastrophe.
Alors qu'ils s'apprêtaient à changer à nouveau d'appartement pour leur sécurité, la porte de celui-ci fut forcée. Plusieurs agents de la sécurité entrèrent, et nul doute qu'ils étaient à la recherche des fautifs et de leur faute, à savoir le couple et l'enfant. Aussitôt la porté défoncée, Eloïse se jeta sur son enfant afin de le protéger. Un agent la renversa sans problème, et récupéra l'enfant, tandis qu'un autre immobilisait la mère. Arémis pénétra alors dans la pièce, prêt à se battre s'il le fallait, mais il fut directement encerclé.
« Tu te rends ou on la tue direct », dit celui qui semblait être le chef en indiquant Eloïse du regard.
« Arémis, non !
Je ..
Alors ?
Sauve-la, Arémis, sauve-la !
.. Je t'aime, Eloïse. »
Ayant dit cela, il ouvrit grand ses ailes en envoyant valser plusieurs agents, en mis facilement d'autre à terre et, voyant que les renforts arrivaient alors en masse, s'empara du berceau de sa fille et s'envola par la fenêtre.
« Rattrapez-le bande de moules ! Et ligotez la femme ! »
Eloïse fut faite prisonnière et condamnée à mort, brulée sur le bucher la semaine suivante. Arémis s'enfuit loin de là avec son enfant, et alla retrouver la seule personne en qui il pouvait encore avoir confiance : son meilleur ami, Laurent. Il lui confia Esys avant de partir pour toujours; aujourd'hui personne ne sait ce qu'il est devenu.
Cachée pendant six longues années par Laurent, Esys grandit dans le secret du monde qui l'entoure et sans rien savoir de ses parents sans que ça ne la gène le moins du monde. Néanmoins, à l'âge de six ans, le malheur la rattrapa sans crier gare et elle se retrouva sans tuteur suite à la mort accidentelle de celui-ci -Non, c'est pas moi qui l'ai poussé du haut de la montagne w_w. Esys fut alors livrée à elle-même face au sombre monde qui l'entoure et .. En fait, non. Elle fut recueillie par la voisine qui lui apprit à vivre et à se débrouiller seule car elle savait qu'elle ne saurait continuer la tache de Laurent puisque sa vie se consumait peu à peu.
Alors qu'Esys approchait de ses neuf ans, Nanou la vieille voisine l'appela à elle. Elle savait qu'elle était mourante, alors elle lui dit :
« Esys .. Derrière la cheminée, il y a un coffre avec mes économies. Prends-les, fais tes paquets en emportant Rofl et puis va-t-en, va rejoindre ton père. Brule la maison derrière toi.
Mais, Nanou !
VA-T-EN JE TE DIS ! »
Sur ces dernières paroles, les yeux de la vieille se refermèrent une ultime fois et elle mourut. Esys fit alors ce qu'on lui avait dit de faire, avant de mettre le feu à la maison et de se rendre à Songelia accompagné de la bestiole de Nanou.

Race : I-Children
Pouvoirs : Empathie, divination et faible régénération
Armes : Une série de couteaux de poches

Situation actuelle : Viens d'arriver à Songelia, à la recherche de qui elle est vraiment
Compagnon : Un petit Smurf rose-bleu, prénommé Rofl



Prénom : Rofl
Race : Smurf

Variante du lapin, le smurf est une drôle de petite bestiole quadrupède, rondelette et bien mignonne, dont la couleur varie entre deux selon ses humeurs. Rofl, petit smurf tout cuute d'une couleur rose-bleue, possède deux petites oreilles et un petite ronde qu'il agite quand il est excité. Les smurf n'ont d'autres moyen de communication que les gestes et la pensée, Esys et lui se comprennent donc comme ils peuvent.

Rofl est un petit coquin qui n'hésite jamais à jouer des tours et à embêter Esys dès qu'il le souhaite. Il est très joueur et se fait régulièrement gronder, mais jamais sérieusement, par sa maîtresse. Néanmoins, quand il sent qu'elle n'est pas d'humeur, Rofl évite de se faire remarquer. Surtout quand il sait que, sur un coup de tête, elle peut le priver de salade, chose dont il raffole et dont ce petit gourmand ne saurait se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Staff   

Revenir en haut Aller en bas
 
Staff
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il y a des Raciste dans le Staff, des raciste des Gobelins!
» Il était une fois un Staff..
» Statement by the IMF Staff Representative on Haiti Executive Board Meeting 11/46
» Commande du staff ! [Résolu]
» Membres du staff

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume Densetsu :: Hors Jeu :: Présentations-
Sauter vers: